1 Y a-t-il alors un avantage à être Juif ? La circoncision est-elle utile ? 2 L'avantage est grand, à tous égards. Et d'abord, c'est aux Juifs que Dieu a confié ses promesses. 3 Il est vrai que certains d'entre eux ont été infidèles. Mais quoi, Dieu va-t-il renoncer à être fidèle parce que eux ne l'ont pas été ? 4 Certainement pas ! Il doit être clair que Dieu agit selon la vérité, même si tout homme est menteur, comme le déclare l'Écriture :
"Il faut que tu sois reconnu juste dans ce que tu dis, et que tu sois vainqueur si l'on te met en jugement." 5 Mais si le mal que nous commettons fait ressortir la justice de Dieu, qu'allons-nous dire ? Dieu est-il injuste parce qu'il nous punit ? (Je parle à la manière des hommes.) 6 Pas du tout ! Car s'il l'était, comment pourrait-il juger le monde ?
7 Mais si mon mensonge met d'autant plus en lumière la vérité de Dieu et sert donc à sa gloire, pourquoi devrais-je encore être condamné comme pécheur ? 8 Et alors, pourquoi ne pas dire : "Faisons le mal pour qu'il en résulte du bien" ? Certains, en effet, pour me calomnier, soutiennent que ce sont mes paroles. Ces gens seront condamnés et ils le méritent bien !
9 Mais quoi ? Sommes-nous, nous les Juifs, supérieurs aux autres ? Pas du tout ! J'ai déjà démontré que tous, Juifs et non-Juifs, sont également sous la domination du péché. 10 L'Écriture le déclare : "Il n'y a pas d'homme juste, pas même un seul, 11 il n'y a personne qui comprenne,
personne qui recherche Dieu. 12 Tous ont quitté le bon chemin, ensemble ils se sont égarés.
Il n'y a personne qui fasse le bien, pas même un seul. 13 Leur gorge est comme une tombe ouverte,
leur langue leur sert à tromper, c'est du venin de serpent qui sort de leurs lèvres,
14 leur bouche est pleine de malédictions amères.
15 Ils courent à toutes jambes pour assassiner,
16 ils laissent la destruction et le malheur partout où ils passent,
17 ils n'ont pas connu le chemin de la paix.
18 Ils vivent sans aucune crainte de Dieu."
19 Nous savons que tout ce que dit la loi, elle le dit à ceux qui sont soumis à la loi, afin que nul ne puisse ouvrir la bouche pour se justifier et que le monde entier soit reconnu coupable devant Dieu. 20 Car personne ne sera reconnu juste aux yeux de Dieu pour avoir obéi en tout à la loi ; la loi permet seulement de prendre connaissance du péché.

Romains 3, 1-20
(Traduction en français courant)

(après avoir appuyé sur IMPRIMER LE TEXTE, dans la boîte d'impression, appuyez sur OK, ne touchez à rien d'autre, seul le texte sera imprimé, le paramétrage d'impression est réglé à partir de cette page)

fermez cette fenêtre pour revenir sur la page précédente