Paroles de Qohéleth, fils de David, roi à Jérusalem.

Vanité des vanités, dit Qohéleth, vanité des vanités, tout est vanité. Quel profit y a-t-il pour l'homme de tout le travail qu'il fait sous le soleil? Un âge s'en va, un autre vient, et la terre subsiste toujours. Le soleil se lève et le soleil se couche, il aspire à ce lieu d'où il se lève. Le vent va vers le midi et tourne vers le nord, le vent tourne, tourne et s'en va, et le vent reprend ses tours. Tous les torrents vont vers la mer, et la mer n'est pas remplie; vers le lieu où vont les torrents, là-bas, ils s'en vont de nouveau.

Tous les mots sont usés, on ne peut plus les dire, l'oeil ne se contente pas de ce qu'il voit, et l'oreille ne se remplit pas de ce qu'elle entend. Ce qui a été, c'est ce qui sera, ce qui s'est fait, c'est ce qui se fera: rien de nouveau sous le soleil! S'il est une chose dont on puisse dire: "Voyez, c'est nouveau, cela!" - cela existe déjà depuis les siècles qui nous ont précédés. Il n'y a aucun souvenir des temps anciens; quant aux suivants qui viendront, il ne restera d'eux aucun souvenir chez ceux qui viendront après.

Moi, Qohéleth, j'ai été roi sur Israël, à Jérusalem. J'ai eu à coeur de chercher et d'explorer par la sagesse tout ce qui se fait sous le ciel. C'est une occupation de malheur que Dieu a donnée aux fils d'Adam pour qu'ils s'y appliquent. J'ai vu toutes les oeuvres qui se font sous le soleil; mais voici que tout est vanité et poursuite de vent. Ce qui est courbé, on ne peut le redresser, ce qui fait défaut ne peut être compté.

Je me suis dit à moi-même: "Voici que j'ai fait grandir et progresser la sagesse plus que quiconque m'a précédé comme roi sur Jérusalem." J'ai fait l'expérience de beaucoup de sagesse et de science, j'ai eu à coeur de connaître la sagesse et de connaître la folie et la sottise; j'ai connu que cela aussi, c'est poursuite de vent. Car en beaucoup de sagesse, il y a beaucoup d'affliction; qui augmente le savoir augmente la douleur.

Qohélet 1, 1-18
(Traduction oecuménique)

(après avoir appuyé sur IMPRIMER LE TEXTE, dans la boîte d'impression, appuyez sur OK, ne touchez à rien d'autre, seul le texte sera imprimé, le paramétrage d'impression est réglé à partir de cette page)

fermez cette fenêtre pour revenir sur la page précédente